Envie de participer ?

 

Circuit de la Grée Plumelec (27/01/2024)

A la découverte de Cadoudal et de la campagne mélécienne pour cette sortie de nos marcheurs nordiques. Le circuit de la Grée long de 12kms a permis aux participants de découvrir le mémorial SAS avec vue panoramique sur la vallée de la Claie, le village de Cadoudal ainsi que le monument érigé en l'honneur du caporal Bouétard, premier mort des troupes alliées parachutées pour organiser la libération de la France.

Sortie marche nordique Le circuit du P'tit Tacot

Sortie délocalisée pour les marcheurs nordiques à Radenac sur le circuit du P’tit Tacot(12km). Une météo un peu ‘frisquette’, quelques passages boueux parsemés d’obstacles, le tout agrémenté d’une boisson revigorante à l’arrivée…bref une matinée bien remplie. Merci à Jeannot et Marc d’avoir surveillé les… véhicules

Du bleu à Plescop, du rose à Josselin

2000 participants à Plescop pour la 11ème édition des Marcels et 1600 participantes à Josselin pour la Josselinaises des Femmes, ce dimanche 22 octobre aura été un jour de grande mobilisation en faveur de la lutte contre le cancer. Une générosité dans l’effort qui permet de récolter des dons pour différentes associations locales œuvrant dans l’accompagnement des malades et leurs familles, ainsi que dans la recherche contre la maladie.

Bravo aux membres du club (vous étiez plus d’une vingtaine) qui ont, par leur participation, contribué à cette réussite.

LA VANNETAISE (08/10/2023)

 

Une marée rose pour cette 17ème édition de La Vannetaise

Avec plus de 10000 participantes sur trois jours, le fondement d’une course de rassemblement et de solidarité, dédiée aux femmes se battant contre la maladie et les différents cancers. Bravo aux filles du club qui ont, par leur participation, contribué à cette sensibilisation.

 

Colpo Athlé Plaisir sur le toit du monde

Expérience inoubliable pour Anne Le Bot licenciée au club qui, accompagnée de sa fille est partie au Ladakh dans la région Himalayenne (sur la partie indienne) gravir le Kang Yatse II qui culmine à 6 190 mètres. Après un entraînement adapté au club avec beaucoup d’endurance fondamentale, Anne est parvenue au sommet après 6 heures d’effort. Après un temps d’’acclimatation dans la vallée de l’Indus, l’ascension du Kang Yatse est un véritable test d'endurance physique et mentale qui laisse des souvenirs inoubliables qui dureront toute une vie. Encore bravo

PORNIC- ARCACHON

Pornic Arcachon 550 km en 10 jours

Marie Lise Picaud licenciée au club Colpo Athlé Plaisir accompagnée de Françoise Cadio se sont lancées un défi emprunter la vélodyssée* de Pornic à Arcachon soit 560km en 10 jours. « Avec près de 80% du trajet sur des voies sans voiture, nous avons ainsi pu découvrir en toute sécurité de magnifiques paysages, au gré de notre périple » dixit Marie- Lise et Françoise. 

*Long de 1 294 km reliant Roscoff à Hendaye, en longeant la côte atlantique à plus ou moins grande distance, la vélodyssée fait partie de l’Euro Vélo( EV1) qui relie le cap Nord en Norvège jusqu’à Caminha au Portugal. Ouverte en 2012, avec 11150km,c’est la plus longue des véloroutes européennes. L’itinéraire traverse ainsi l'Europe de l’Ouest du nord au sud en longeant le littoral atlantique en passant successivement par six pays : la Norvège, le Royaume-Uni, l'Irlande, la France, l'Espagne et le Portugal. La vélodyssée en un clic

COLPO COLOR RUN (07/05/2023)

Moment festif ce dimanche matin avec la 2ème Color Run* organisée par L’APEL de Notre Dame de Kerdroguen. Sur un parcours coloré de 6 kilomètres, en courant ou en marchant, l’objectif final devenir un véritable arc- en-ciel. Résultat garanti à voir la tête de Romain.

* Un peu d’histoire, le concept Color Run est inspiré d’une tradition indienne, la fête de Holi .En Inde, Holi, appelée aussi fête des couleurs ou Phâlgunotsava est la fête hindoue de l’équinoxe de printemps. Elle est fêtée dans toute l’Inde durant deux jours au cours de la pleine lune, vers février-mars. A l’origine, la célébration de cette fête était associée aux moissons fructueuses et à la terre fertile. Les gens, habillés en blanc, circulent avec des pigments de couleur ou d’eau colorée et se colorent. Les pigments qu’ils se jettent ont une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour.

La Loc'O'Motiv (02/04/2023)

 

Participation active pour les membres du club dimanche matin à l’occasion de la randonnée pédestre organisée par l’association présidée par Ghislaine Robin Loc’O’Motiv au profit de l’institut Gustave Roussy centre de lutte contre le cancer. Vous étiez nombreux du club à avoir fait le déplacement et nous vous en remercions chaleureusement.

Rando Grémarcannes (05/03/2023)

Grosse représentation du club à la sortie Rando de Grémarcannes. Vous vous êtes déplacés en nombre ( plus de 500 personnes) ce dimanche 05 mars à Grandchamp à l’occasion de la randonnée organisée par le club local Grémarcannes. Que ce soit en courant en randonnant ou en marche nordique, le club Colpo Athlé Plaisir a vu la participation d’une trentaine de ses adhérents sur les trois distances proposées. Une bonne séance d’entraînements pour certains en vue des prochaines échéances et une sortie conviviale pour les autres. A chacun son plaisir. 

Le Grand Raid Des Templiers

 

Le festival des Templiers (appelé à l’époque la grande course des Templiers) est né en 1995 sur la commune de Sainte-Eulalie-de-Cernon sous l’égide de deux férus de sport nature Gilles Bertrand et Odile Baudrier. Déjà 500 coureurs pour la 1ère édition, venus crapahuter sur le territoire des grands Causses dans le département de l’Aveyron. Puis en 1997, l’évènement se déplace à Nant avec au fil des années, la création de nouvelles épreuves (La Templière, le Kinder trail, le marathon des Causses) et gagne en notoriété avec plus de 2500 participants. Elle s’internationalise également avec la présence entre autres de coureurs népalais

Voyant encore plus grand, les organisateurs se détournent de Nant en 1999 pour rejoindre Millau laissant dans le mécontentement la municipalité de Nant qui en réponse à cette délocalisation, crée le festival des Hospitaliers

Depuis 2010 jusqu’à nos jours, le festival n’a cessé de grandir pour atteindre aujourd’hui plus de 10 000 participants répartis sur 12 courses. Une manne économique pour la région diront certains, et pour d’autres, un brin de nostalgie pour les puristes de « l’esprit trail ».

Et parmi ces 10000 participants, notre trailer du club Yoann Pillet qui a bouclé la Boffi Fifty (48,4km/ 2300D+) en 11h14 finissant 687ème .

Le festival des Templiers (appelé à l’époque la grande course des Templiers) est né en 1995 sur la commune de Sainte-Eulalie-de-Cernon sous l’égide de deux férus de sport nature Gilles Bertrand et Odile Baudrier. Déjà 500 coureurs pour la 1ère édition, venus crapahuter sur le territoire des grands Causses dans le département de l’Aveyron. Puis en 1997, l’évènement se déplace à Nant avec au fil des années, la création de nouvelles épreuves (La Templière, le Kinder trail, le marathon des Causses) et gagne en notoriété avec plus de 2500 participants. Elle s’internationalise également avec la présence entre autres de coureurs népalais

Voyant encore plus grand, les organisateurs se détournent de Nant en 1999 pour rejoindre Millau laissant dans le mécontentement la municipalité de Nant qui en réponse à cette délocalisation, crée le festival des Hospitaliers

Depuis 2010 jusqu’à nos jours, le festival n’a cessé de grandir pour atteindre aujourd’hui plus de 10 000 participants répartis sur 12 courses. Une manne économique pour la région diront certains, et pour d’autres, un brin de nostalgie pour les puristes de « l’esprit trail ».

Et parmi ces 10000 participants, notre trailer du club Yoann Pillet qui a bouclé la Boffi Fifty (48,4km/ 2300D+) en 11h14 finissant 687ème .

Voici le récit de Yoann sur sa course au  Templiers à Millau... un récit qui donne envie d'y participer

Le festival des Templiers a lieu chaque année pendant le 1ier week-end des vacances de la Toussaint. Le festival propose 11 courses qui vont de 105Km à 7.2Km avec bien sur du dénivelé (la plus petite D+290) et 2 randonnées. Les courses s’étendent du plateau du Larzac aux Causses avec des passages au Cade, la ferme abandonnée des Privats, les grandes falaises du Boffi, la montée au Cade via le Massebiau et  pleins de magnifiques passages avec tout de même comme point d’orgue la montée de la Pouncho d’Agast pour certaines courses. Tous les challenges sont possibles.

Après avoir effectué l’an dernier le Marathon du Larzac, j’ai décidé de faire la Boffi (47 km avec un dénivelé D+ de 2300m )cette année et j’ai pris l’option de préparer la course sur 12 semaines. J’ai commencé début août avec un plan sur des cycles de 4 semaines (3+1) avec des séances de seuil, de montées, Myo cross max etc… en semaine et des sorties longues ou rando/course le week-end. Dans mon programme, 2 courses de préparation Le trail de Brocéliande et la Super Vilaine à Nivillac (pas une réussite pour moi, plus de doutes que de certitudes au final). Merci aux personnes qui m’ont accompagné sur toutes ces sorties, je ne vais pas les nommer car j’ai peur d’oublier quelqu’un mais ils se reconnaitront.

Je suis parti sur la 2nde vague à 8H15 avec envie et incertitude avec un plan de gestion plus ou moins établi selon les circonstances, direction le hameau de Carbassas avec des passages à 30% puis on cavale direction la descente technique vers Cresse premier point d’eau, ça déroule tranquillement (mode gestion). Après cela remonte rapidement pendant 3Km puis on arrive sur un plateau direction la ferme abandonnée des Privats KM21 et D+1000 déjà effectué, premier ravitaillement solide, je fais le plein en eau car on nous annonce une suite de parcours très technique avec une faible moyenne erreur avec 16km entre les 2 ravitaillements, je n’ai pas été déçu !!!

Je repars changement d’ambiance pendant presque 20Km pas une maison, pas de spectateur que l’assistance de course et les autres concurrents et une vue à couper le souffle. Un terrain minéral, quelques passages étroits, ça court mal et peu, j’arrive au point de passage au KM27 et cela se passe toujours bien mais cela ne va pas durer. KM30, j’arrive à un sommet, j’amorce une descente, et j’ai un pressentiment (quelque chose ne va pas mais je n’arrive pas à savoir quoi). En descendant je trouve une assistance et elle m’annonce prochain point d’eau 6Km et ma montre me disait pas la même chose et ma poche à eau était quasiment vide. Quelques temps plus loin je trouve 2 autres coureurs et je leur demande le kilométrage, ils me disent 34Km et ma montre annonce 37Km, le voilà le problème (un écart de 3km entre ma montre et la réalité) car je n’ai plus d’eau depuis quelques temps et il me reste 3Km de montée vers le Ravin du Monna, un calvaire avec une grosse chaleur et la déshydratation qui tétanise mes muscles.

KM37 j’arrive au point d’eau et un concurrent abandonne devant moi. Une mauvaise pensée me traverse l’esprit (l’abandon) un court instant mais je décide de repartir avec le plein d’eau. Le moral est revenu mais le physique est touché et c’est irrémédiable car 1H30-2H00 sans eau, les muscles sont atteints. Objectif arrivée au point de délestage pour 18H00, une descente puis une remontée vers Cade avec D+350. Arrivée au Cade, j’effectue un ravitaillement rapide et je repars pour les derniers kilomètres, le point de délestage est en approche et je le passe avec 20 minutes d’avance, cela a été juste. Direction les ravins du CAF, une grosse descente, ça pique !!! Je retrouve pour le finale, les concurrents de Marathon des Causses avec la montée du Pouncho 1.5Km pour D+300 avec un final très pentu. La descente ne sera pas une sinécure avec des gros passages puis à 1Km de la fin on entend la musique et on voit le balisage éclairé avec un sentiment de fierté, l’arrivée avec le public qui te pousse et juste en haut des escaliers un « aller Yoann », ma femme un petit signe et je passe la ligne avec le devoir accompli. Je mets quelques minutes à réaliser et me remémore ma journée sur une barrière puis collation, douche et dodo.

Au final mis à part un temps un peu décevant, je pensais mettre autour des 10H (un peu présomptueux peut-être !!!) Cela reste un formidable challenge où l’on découvre des supers paysages, des lieux insolites et le pouvoir de la tête sur le physique car il s’agit de celle-ci qui m’a envoyé jusqu’à la ligne. Vivement l’année prochaine que j’y retourne car j’aurais une idée bien précise de ce qui va m’attendre .Si des personnes sont intéressées, n’hésitez pas, différents challenges s’offrent à vous.

Remerciement à ma femme Lydie qui a dû supporter une journée bien longue avec peu de nouvelles, mes absences pendant la préparation et la reprise qui va revenir rapidement.

Yoann                                Les albums photos

Ultra Marin Raid du Golfe

 

 

Que de chemin de parcouru depuis mes débuts tardifs en 2015…

Après un passé d’ancien fumeur à l’hygiène de vie laissant à désirer et d’une ligamentoplastie à la cheville gauche suite à de nombreuses entorses, j’adhère au club Colpo Athlé Plaisir en octobre 2017, le début d’une grande aventure pour moi. Je pars de zéro mais je suis motivé comme jamais. Premier objectif, perdre du poids, deuxième objectif l’assiduité aux entraînements gage de résultats. Les entraînements en groupe me motivent et je commence à faire quelques compétitions sans aucun objectif juste pour « voir ». En 2018, premier challenge pour moi avec le relais n°1 sur l’Ultramarin (26ème par équipe/77)puis Auray-Vannes en moins de 2h00( 1h58’). Ça y est, la machine est lancée. Toujours pour apprendre et se forger un caractère de compétiteur, en 2019, je participe à la ronde des Douaniers (34km en 4h22) et à nouveau Auray-Vannes (1h56’). 2020, je décide de me préparer pour le futur raid du golfe de 2021 pour fêter mes 40 ans. Crise Covid oblige , la sagesse m’ordonne de reporter mon inscription en 2022. Mais pour ne pas perdre la main ou plutôt les pieds, 2020 voit ma participation au trail de Guerlédan ainsi qu’à la course en ligne Loudéac-Pontivy. Avec le recul de la pandémie, 2021 me conforte dans mon objectif final le grand raid 177km ce sera pour 2022 Le mental est là reste plus qu’à préparer l’organisme pour ce défi fou que jamais je n’aurai cru capable d’accomplir. Le relais du golfe 51km, à nouveau Auray-Vannes (1h43’), le trail de Grandchamp, le trail de Quiberon, et le But sont venus compléter mon plan d’entraînement. Arrive enfin le grand moment, une certaine appréhension m’accompagne au moment du retrait du dossard, mais plus le droit de faire machine arrière. Le départ a lieu sur le port de Vannes. Beaucoup de supporters sont venus nous encourager moi, Jocelyne et Maryse. 18h00 départ officiel pour un périple de plus de 175km. Je me laisse porter par cette vague humaine qui me fait frissonner et me donne la chair de poule. Après un certain temps, je trouve mon rythme de croisière et «j’avale» les kilomètres tel un métronome. Les magnifiques chemins côtiers sur Arradon et Baden me donnent du baume au chœur et je suis bien soutenu par mon épouse Vanessa qui après tant de sacrifices, continu à me suivre sur le parcours. Les encouragements également des supporters me font chaud au cœur. La traversé pour rejoindre Arzon se passe assez bien mais mon corps commence à montrer des signes de fatigue. Nous arrivons au 100 ème kilomètre. Je sais que c’est maintenant que je dois me concentrer mentalement et mettre en application ce que j’ai fait pendant mes entraînements : alterner course et marche ( les entraînements chocs du week-end ( 5h30-4h30). Une autre stratégie également, discuter pendant la course avec d’autres coureurs! Après 26heures 18minutes et 35secondes, je franchis la ligne d’arrivée sur le port de Vannes. J’en ai les larmes aux yeux, jamais je n’aurais pensé il y a quelques années que j’aurais été capable d’un tel exploit. Il m’a fallu beaucoup de sacrifice, d’abnégation, de temps passé à m’entraîner en course, à la marche, en renforcement musculaire , en diététique mais j’y suis parvenu J’ai appris à connaître mon corps, ma force de caractère et si j’ai un message à transmettre aux futurs candidats, n'ayez pas peur, faites- vous confiance comme je me suis fait confiance , la route est longue dès lors de l'inscription jusqu'à la ligne d'arrivée mais elle en vaut la peine. L'ultramarin est un modèle de course , un magnifique challenge avec des coureurs courageux des bénévoles en or et une organisation au top

Pour l’anecdote, j’ai terminé à la 167ème place sur 1271 inscrits (40% d’abandons)

 

Assemblée générale 2022

Samedi 03 décembre 2022 avait lieu notre assemblée générale annuelle placée sous le signe du sérieux avec le compte rendu des différents rapports et de la convivialité avec notre repas Rougail Saucisses.

Sortie marche nordique dans la campagne monastérienne drapée de blanc mis en images par notre nouveau photographe attitré Jocelyn et encadré par notre guide Patrick

Deuxième sortie pour le groupe de marche nordique en forêt encadrée par Patrick et Mickaël. Pendant les vacances scolaires, les sorties sont maintenues à savoir rendez-vous le samedi matin à 9h00 à la salle omnisports. Pour les nouveaux venus, possibilité de réserver des bâtons en achat groupé chez notre sponsor.

Octobre Rose...Fin

Dernier acte pour cet octobre rose avec la participation des filles du club à la MARTINE à Moustoir Ac. Un engagement sur plusieurs épreuves tout au long de ce mois d’Octobre et qui contribuera à augmenter les dons en faveur de la recherche contre le cancer. Comme on dit, « les petits ruisseaux font les grandes rivières » Merci à toutes et tous pour votre implication.

Campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche, Octobre Rose a démarré ce week-end dans le Morbihan avec la rando « La Team du Loch » sur Locmaria-Granchamp et Locqueltas. Représentation féminine du club avec Caroline, Yveline, Myriam, Jocelyne et Maryse en autres.  

L’esplanade du port de Vannes s’est parée de rose ce week-end avec la 16ème édition de La Vannetaise. Entre la marche et la course, plus de 9000 femmes ont ainsi témoigné leur soutien à toutes celles qui se battent contre le cancer. Une marraine de prestige pour cette édition : Céline Géraud journaliste sportive et ancienne athlète de haut niveau (vice- championne du monde de judo en 1986).

Un nouveau déplacement pour certains membres du club dans le cadre d’Octobre Rose à St Aubin sur la commune de Plumelec ce samedi 15 octobre en matinée

Plus de 200 participants dans le bourg de Plaudren pour cet événement en faveur de l’association « Au taquet avec Cédric ». Nous ne pouvions rester insensible à cette démarche dans le but de récolter des fonds pour améliorer le quotidien de Cédric victime d’une rupture d’anévrisme à l’âge de 41 ans.  

Au taquet avec Cédric

 

Pour cette édition 2022 des Virades de l’Espoir, un groupe d’une dizaine de coureurs et marcheurs du club se sont rendus à Meucon pour une randonnée de 17km à travers la campagne découvrant ainsi de nouveaux chemins. Vous pouvez faire un don pour la lutte contre la mucoviscidose ICI

La veille Patrice Le Bouhellec a donné son souffle avec 35 autres participants sur la sortie trail organisée par le club Brevel'Trail.

Photos associées : Sortie marche nordique Moustoir-Ac